Accueil>Actualités>Et si mon chat avait de l'arthrose?

Et si mon chat avait de l'arthrose?

L’arthrose et ses manifestations douloureuses sont bien connues chez l’Homme. 
Elle est également facilement repérable chez le chien mais elle est encore peu remarquée par les propriétaires de chats... et pourtant !
 
 

Les chats ont-ils de l’arthrose ?

Comme tous les mammifères, les chats en vieillissant sont aussi sujets à cette maladie dégénérative, progressive et malheureusement irréversible. Bien que pendant de nombreuses années on ait pu penser que l’arthrose était rare chez les chats, de récentes études ont montré que cette dégénérescence des cartilages articulaires pouvait toucher près de 9 chats sur 10 passés l’âge de 10 ans. Ce serait donc la maladie dégénérative la plus fréquente chez nos félins domestiques. Malgré cela, peu de propriétaires de chat s’en rendent compte... 
 
 

A quoi voit-on qu’un chat a de l’arthrose ?

Contrairement à ce qui se passe chez l’Homme, chez le chien ou chez le cheval, l’arthrose chez le chat ne provoque pas automatiquement des boiteries visibles, ou des plaintes dues à la douleur. Dans la majorité des cas, les symptômes semblent peu évocateurs par rapport à ce qui se passe chez les humains ou les chiens.
On note en général une réduction de certains mouvements, notamment les sauts, ou une prise de précaution plus importante lors de ces mouvements de grande ampleur. L’appétit peut être diminué, et l’activité est souvent réduite, allant parfois jusqu’à la léthargie.
Dans certains cas, une agressivité inhabituelle liée à la douleur apparaît : le chat paraît plus nerveux, inquiet, pouvant aller jusqu’à des troubles du comportement.
 
 

Que faut-il faire si votre chat présente ces signes ?

Votre vétérinaire pourra facilement vous dire si votre chat est atteint.
Pour cela, un examen en douceur des articulations peut suffire. Une mobilité réduite, difficile, douloureuse, la présence d’une chaleur locale ou d’un gonflement, ce sont des signes évoquant la maladie articulaire. Si nécessaire, votre vétérinaire pourra réaliser un cliché radiographique pour visualiser les lésions d’arthrose.
 
 

Peut-on traiter l’arthrose chez mon chat ?

Le traitement de l’arthrose chez le chat, comme pour les autres espèces, fait souvent appel à plusieurs types de thérapies. En premier lieu, il s’agit le plus souvent de supprimer la douleur. Votre vétérinaire pourra vous proposer la forme d’anti-douleur la plus adaptée à votre chat.
 
Il est important de ne pas donner n’importe quel médicament utilisé couramment chez l’Homme sans avis de votre vétérinaire, car certains peuvent s’avérer très toxiques pour votre chat.
 
Une fois la douleur prise en charge, il existe toute une panoplie de traitements permettant de ralentir la progression de l’arthrose, et améliorer le bien-être de l’animal : depuis les chondroprotecteurs (glucosamine, chondroitine) jusqu’aux Oméga 3 (en particulier le DHA et l’EPA), en passant la phytothérapie.
 
La physiothérapie, bien que difficile à mettre en œuvre chez le chat est également bénéfique.
 
Dans certains cas, une intervention chirurgicale pourra être souhaitable.
 
Il existe également des aliments formulés spécialement pour les chats arthrosiques, ainsi que des compléments nutritionnels.
 
 

Quel est le pronostic pour mon chat ?

Même si la maladie est progressive et irréversible, c’est l’utilisation conjointe des différentes thérapies actuellement disponibles auprès de votre vétérinaire qui peut permettre une nette amélioration du confort de vie de votre chat.
Les traitements médicaux de gestion de la douleur, et dans une certaine mesure, ceux contrôlant la progression de la maladie donnent des résultats rapidement visibles. Votre chat retrouvera alors sa mobilité, son entrain, rejouera et recherchera à nouveau votre contact.
 
 

Conclusion :

L’arthrose est une maladie extrêmement fréquente chez le chat, mais dont les symptômes sont très différents de ceux rencontrés chez le chien. Comme chez l’Homme, moins le stade est avancé, plus le traitement est efficace. Votre vétérinaire dispose d’un arsenal thérapeutique qui sera utilisé en synergie, afin de redonner une bonne qualité de vie à votre compagnon.
 
Toute modification du comportement du chat vieillissant doit conduire à évoquer l’arthrose.
 
Votre vétérinaire pourra vous proposer des solutions adaptées à votre compagnon.
Conception et Réalisation Veto Online - 2011